fbpx

Jad Ejrhom

Apple présente son nouveau Mac Pro

Apple présente son nouveau Mac Pro

Apple a présenté son nouveau Mac Pro, un monstre aux capacités rocambolesques. Le nouveau Mac Pro d'Apple est entièrement modulabe. Crédits : Apple Le nouveau Mac Pro d’Apple est un monstre de puissance, le Mac « le plus puissant conçu par Apple » est intégralement modulable, doté de poignées et même de roulettes (en option). le Mac Pro  renferme le nouveau processeur Intel Xeon doté de 28 cœurs. De plus, il a la possibilité d’accueillir une Ram de 1,5 To et est doté une carte accélératrice permettant la lecture simultanée de trois flux vidéo ProRes Raw 8K et une architecture graphique reposant sur la carte graphique la plus puissante du monde ( AMD Radeon Pro Vega II). Apple dévoile le châssis du nouveau Mac Pro, doté de poignées. Crédits : Apple Apple proposera une configuration d’entrée de gamme du Mac Pro à partir de 5999€. Cependant, le site The verge a estimé le montant qu’il vous faudra débourser pour bénéficier de la configuration haut de gamme. Résultat ? Elle pourrait vous coûter la bagatelle de $45000.

Donald Trump sème la panique chez Huawei

La tension monte entre la Chine et les Etats-Unis.Les deux nations sont engagées dans une guerre économique d’envergure, toutes les deux cherchent à être leadership mondial et Donald Trump ne compte pas lésiner sur les moyens pour y parvenir. En effet, le président des Etats-Unis d’Amérique n’a pas hésité à placer le géant Huawei, 2e constructeur mondial de smartphones derrière Samsung,  sur une liste noire avec laquelle les entreprises américaines n’ont plus de droit de partager leurs technologies. La première conséquence de cette décision a été la rupture commerciale entre Google, qui prive Huawei de sa licence Android, portant un coup dur au fabricant de smartphone.Google n’a pas encore livré de détails sur comment cette suspension d’Android va se profiler. Cependant, Il semble que les smartphones Huawei ne disposeront pas des prochaines mises à jour de la firme de Mountain View, et notamment d’Android Q. For Huawei users' questions regarding our steps to comply w/ the recent US government actions: We assure you while we are complying with all US gov't requirements, services like Google Play & security from Google Play Protect will keep functioning on your existing Huawei device.— Android (@Android) May 20, 2019 Toutefois, Google Indique sur son tweet que les smartphones Huawei continueront de bénéficier du catalogue d’applications de Google et des mises à jour de celles-ci. Néanmoins, les services de Google seront inaccessibles sur les prochains smartphones de la marque, comprenant le Google Play Store, mais également Gmail, Google Maps, ou encore YouTube. Après Google, les fabriquants des semi-conducteurs : Intel, Qualcomm, Broadcom mais aussi Micron Technology et Western Digital ne fourniront plus de pièces pour le constructeur chinois. Cependant, certaines sources assurent que Huawei aurait fait des réserves qui lui permettraient d’assurer trois mois de production.Si l’interdiction persiste, il est possible que Huawei se décide à développer un Android propre à elle et donc remplacer l’Android de Google par l’Android de Huawei.

SpaceX va lancer les 60 premiers satellites de la constellation Starlink

un accès mondial à l'Internet haut débit SpaceX, entreprise fondée par Elon Musk, devrait très bientôt lancer les 60 premiers satellites de la constellation Starlink. First 60 @SpaceX Starlink satellites loaded into Falcon fairing. Tight fit. pic.twitter.com/gZq8gHg9uK— Elon Musk (@elonmusk) May 12, 2019 L’objectif de cette constellation est ,à terme, de fournir un accès mondial à l’Internet haut débit.  Oui mais à quel prix ? De nombreuses rumeurs circulent sur les prix que pourrait coûter un tel service. Beaucoup disent que SpaceX proposera trois packs pour des prix très compétitifs. "Unlimited talk and text inside our solar system" 😂 Comme vous l’avez très certainement compris, ces rumeurs sont à prendre avec des pincettes. 

Un cofondateur de Facebook appelle à démanteler le groupe

Mark détient un pouvoir démesuré Chris Hughes, cofondateur de Facebook, a appelé, dans une longue tribune publiée sur le site du New York Times, à démanteler le groupe et à lui imposer un contrôle strict.Chris Hughes atteste d’une longue liste d’éléments qui renforcent son idée. Selon lui, le PDG de Facebook « s’est concentré sur la croissance, ce qui l’a poussé à sacrifier la sécurité et la civilité au profit du clic ». L’Américain qui a cofondé Facebook en 2004 a également demandé que Zuckerberg soit tenu responsable des atteintes à la vie privée et autres infractions faites par l’entreprise car selon lui «L’influence de Mark est stupéfiante, bien au-delà de toute autre personne du secteur privé ou du gouvernement. Il contrôle trois plateformes de communication principales – Facebook, Instagram et WhatsApp – utilisées par des milliards de personnes chaque jour » . Chris Hughes "Pas besoin", répond Facebook  De très fortes accusations auxquelles la firme Américaine n’a pas tardé à réagir. Pour Facebook, démanteler Facebook n’aidera en rien. En effet, la firme assure que son budget pour la sécurité cette année est plus important que la totalité des revenus de son entreprise lorsqu’ils sont entrés en bourse. Des déclarations qui demeurent rassurantes mais qui ne vont très certainement pas calmer les ardeurs de ses détracteurs.

Uber entre en Bourse

Uber reste prudent La licorne américaine s’apprête donc à concrétiser une énorme entrée en Bourse, la plus attendue de l’année. Cependant, Uber joue la prudence. Le leader du VTC entre en Bourse ce vendredi à une valorisation de 82 milliards de dollars soit 45 dollars l’action. Un prix bien au-dessous des rumeurs qui circulaient ces derniers jours. En effet, Uber aurait revu ses ambitions à la baisse à la suite des débuts difficiles qu’a connus son concurrent Lyft, entré en Bourse fin mars à 72 euros l’action et dont le titre a continué à baisser jusqu’à atteindre la valeur de 55,18 dollars jeudi. Une décision prudente qui montre clairement qu’Uber a appris de son concurrent Lyft. Des chauffeurs en colère Uber fait face au mécontentement des chauffeurs qui se considèrent très mal rémunérés et demandent un meilleur traitement car sans eux « ils ne pourraient même pas aller en Bourse » assure Kevin Killelea, chauffeur Uber.

Facebook, Messenger, Instagram, Oculus, WhatsApp : toutes les annonces de la conférence F8

Lieu de rencontre des développeurs et des personnalités influentes du digital du monde entier, le F8 a débuté le 30 Avril aux Etats-Unis.Découvrez toutes les nouveautés de l’écosystèmes de Facebook. Facebook et notre vie privée Après un an de scandales à répétition, Mark Zuckerberg a annoncé de nombreux changements à venir dans l’ensemble de ses application pour espérer devenir des plateformes respectueuses de la vie privée des utilisateurs. Six principes ont ainsi été définis pour les prochains produits qui verront le jour :  Private Interactions Encryptions Reduced permanence Safety Interoperability Secure Data Storage Mark Zuckerberg à l'ouverture de la conférence F8. "Le futur est privé" - Facebook Facebook Messenger sera plus rapide Mark Zuckerberg le promet, le nouveau Messenger sera 2 fois plus rapide et 7 fois plus « léger » que ses rivaux. En effet, les équipes de Facebook travaillent actuellement sur une refonte complète du code de l’application et souhaiteraient lancer cette nouvelle version « plus tard cette année ». De plus, une application Messenger sera aussi disponible sur Windows et MacOS et supportera les appels audio et vidéo. Présentation de la version desktop de Messenger pendant le F8. Crédit : Facebook Facebook ne sera plus vêtu de bleu Dites adieu au bleu de Facebook ! Le site desktop et l’application mobile vont faire peau neuve avec leur nouveau design, baptisé FB5. La nouvelle interface de Facebook. Crédits : Facebook Facebook Dating, ou comment concurrencer Tinder Une nouvelle fonctionnalité va ainsi être lancée : Secret Crush. Cette dernière permet de choisir 9 de vos amis qui vous intéressent. Si ces derniers utilisent Facebook Dating, ils recevront une notification leur indiquant que quelqu’un à un crush pour eux. Si une de ces personnes vous ajoute dans sa liste, ce sera un match ! Facebook précise que personne ne sait qui vous ajoutez dans votre liste.Facebook va aussi tenter de vous aider à vous faire de nouveaux amis avec la fonctionnalité « Meet new friends » . Instagram : toutes les nouveautés Mark Zuckerberg a annoncé de grandes nouveautés pour Instagram, concentrées principalement autour des stories et du shopping.Instagram lance un autocollant « collecte de fonds » permettant à tous les utilisateurs de lancer une campagne de collecte via les stories. Le réseau social précise que « 100 % des sommes recueillies sur Instagram sont reversées à l’ONG que vous soutenez ». Fonctionnement du Sticker de campagne de don sur Instagram. Crédit : Facebook En outre, Instagram prônera la simplicité pour les stories. La plateforme regroupera l’ensemble des fonctionnalités en trois onglets seulement. Il n’y aura ainsi plus que 3 modes : Live, Camera et Create qui permettra de faire appel à de nouveaux outils créatifs. Crédit : Facebook WhatsApp, pour faciliter le commerce WhatsApp donnera la possibilité pour les marchands de commercialiser leurs produits par le biais de l’application en créant un catalogue afin de présenter leurs biens aux utilisateurs. Dites bonjour à l’Oculus Rift S et à l’Oculus Quest Mark Zuckerberg a clôturé sa conférence en présentant  l’Oculus Rift S (dédié aux PC gaming et qui permet de se passer des capteurs externes) et l’Oculus Quest (un casque 100 % autonome). Ils coûteront 449 euros. Crédit : Facebook

Avengers : Endgame – Cherchez « Thanos » dans Google

Pour fêter la sortie d’Avengers : Endgame dans tous les cinémas, Google a ajouté un easter egg à son moteur de recherche. 1- Cherchez « Thanos » dans Google 2- Cliquez sur l'icône du « infinity gauntlet » 3- Savourez Néanmoins, si vous n’avez pas regardé Avenger : Infinity War, vous n’aurez sans doute pas la référence.

Younes Bensouda Mourri – Ce marocain qui enseigne l’intelligence artificielle à Stanford

Younes Bensouda Mourri a vu le jour à Tanger de parents marocains et a fait ses études primaire et secondaire à l’école américaine du Détroit avant de rallier la prestigieuse université de Stanford en Californie au sein de laquelle il décrochera son Bachelor en mathématiques et mathématique appliquée à l’informatique en 2018, rapporte le site Médias24. © Copyright : DR Actuellement inscrit dans un Master en statistiques, le jeune Marocain a co-créé trois cours d’études supérieures en intelligence artificielle dont deux où il œuvre comme instructeur principal : « Apprentissage machine appliqué », « Enseignement de l’intelligence artificielle » & « Deep Learning sur Coursera ». Trois cours suivis par un millier d’étudiants et même des enseignants de l’intelligence artificielle. via GIPHY Une fierté !

McDonald’s se lance dans l’intelligence artificielle

McDonald’s compte utiliser l’intelligence artificielle pour nous faire manger plus. En annonçant son acquisition de Dynamic Yield, le géant de la restauration positionne son souhait de personnaliser l’expérience client.  Une acquisition qui a coûté chER Selon le site américain TechCrunch, McDonald’s n’a pas hésité à débourser la coquette somme de 300 millions de dollars pour acquérir l’entreprise experte en machine learning. L'intelligence artificielle au service de l'expérience client Le système dont la firme souhaite se doter servira à suggérer différents produits aux clients en se basant sur plusieurs facteurs tels que les conditions météorologiques, l’heure ou bien encore le trafic. Par conséquent, lorsqu’un client souhaitera passer sa commande, il verra apparaître sur son écran plusieurs suggestions de produits en fonction de ces mêmes indicateurs. Par exemple, s’il fait chaud, les algorithmes vous recommanderont une crème glacée.Le géant de la restauration rapide a en tout cas été séduit par cette pratique et compte très prochainement la généraliser partout dans le monde. 

Streaming vidéo, gaming, finance : Apple investit en masse dans les services

Streaming vidéo, jeux vidéo, kiosque numérique, mais aussi nouvelle carte de crédit…  Sur la scène de l’amphithéâtre Steve Jobs, Tim Cook et son équipe ont dévoilé la plus grosse évolution stratégique pour le géant californien depuis le lancement de l’iPhone en 2007. Apple TV + Cette plateforme streaming donnera accès à des séries, des films et des documentaires exclusifs dès cet automne aux propriétaires d’iPhone, d’iPad et de Mac. En commercialisant ce service, la marque à la pomme cherche à concurrencer le géant du divertissement Netflix. Chose qui peut paraître difficile quand on sait que le pionnier du contenu numérique investit pas moins de 10 M€/an dans la production de contenu original. Apple Arcade Nous vous en avions parlé, Apple l’a fait. A l’heure où Google se prépare à lancer sa propre plateforme de streaming, la marque à la pomme riposte en annonçant Apple Arcade : un service de jeux par abonnement qui proposera plus de 100 nouveaux jeux, notamment des créations originales d’artistes aussi renommés que Hironobu Sakaguchi, Ken Wong, Will Wright et des dizaines d’autres.  Apple Card La société a décidé d’investir dans les services financiers avec la création d’une carte de crédit Apple. Développé en partenariat avec Mastercard et la banque Goldman Sachs, Apple Card s’intègre dans l’application Wallet, le portefeuille numérique disponible sur iOS. Les clients de cette nouvelle offre auront le droit à de nombreux outils de gestion de leur compte et de leur budget. Apple News Le géant de Cupertino s’attaque aussi à la lecture avec le lancement d’un onglet payant dans son application d’actualités, Apple News. Ainsi, ses utilisateurs auront accès à environ trois cents magazines pour 9,99 dollars par mois.