fbpx

La Chine espionne les smartphones de certains touristes

Une application pour espionner les smartphones

Le respect des données personnelles n’a jamais vraiment été une priorité pour la Chine. Cette information dont nous allons vous parler ne va peut être pas vous surprendre : les douaniers chinois installent parfois des applications espionnes sur les smartphones des touristes pour détecter des contenus « interdits ». En effet, selon les articles du New York Times, The Guardian et Vice, les douaniers chinois de certains postes-frontière et plus particulièrement ceux à l’ouest du pays installent de manière discrète une application du nom de BXAQ ou Fengcai.

Pourquoi l'Ouest ?

Pourquoi concentrer ces agissements dans cette région de la chine ? La raison est que la minorité musulmane turcophone – les Ouïgours – qui habitent le Xinjiang  est depuis des années en froid et vit sous une pression accrue de la part de Pékin.

le Tibet et le Xinjiang sont les régions concernées par cette application

Comment marche cette application ?

L’application scanne un téléphone et vérifie que son propriétaire n’a pas en sa possession un des 73.000 fichiers (images, textes, vidéos, sons…) que la chine répertorie comme étant interdits. D’éventuels portraits du Dalaï-Lama, de pages en arabe et même, selon les rapports des différents médias, une chanson du groupe japonais Unholy Grave pourraient vous porter préjudice. 

C’est en partie grâce au collectif Cure53 que nous avons accès à toutes ces informations car il a réalisé un rapport d’analyse sur ce sujet. 

Vous pouvez même télécharger l’APK de l’application sur GitHub en cliquant sur ce bouton : 

Jad Ejrhom

Ejrhom Jad, fan incontesté de la saga Harry Potter et Geek depuis ma naissance. Je me sens investi d'une importante mission : dénicher pour vous ce qu'Internet propose de plus Geek !